Dans la comédie musicale contemporaine Lovetrain 2020, Emanuel Gat emploie la musique de Tears for Fears pour rendre hommage à l’ambiance des années 1980. Composant entre musique et chorégraphie, il cherche à rendre compte des interstices qui subsistent dans nos rencontres avec l’autre, et qui nous poussent à l’échange, au questionnement.

Les 12 et 13 octobre 2021 à la Maison de la Danse, 8 avenue Jean Mermoz-Lyon 8.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.