Kutu, c’est la rencontre des chanteuses éthiopiennes Hewan G/Wold et Haleluya T/Tsadik avec le violoncelliste français Théo Ceccaldi. Les musiques ancestrales et rythmiques tribales des premières se mêlent au clavier électro et aux basses hypnotiques du second, proposant une expérience mystique et punk.


Le 18 novembre 2021 au Périscope, 13 rue Delandine-Lyon 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.