Dodo

Viva el Divo !

Depuis peu, il est de bon ton d’affirmer à tout bout de champs «yes, we can !». S’il en est un qui peut chanter ce slogan en boucle, c’est bien le célèbre, l’unique, l’incroyable Philippe Jaroussky. Plus qu’une idole, ce contre-ténor à la voix improbable déplace les foules et enivre le public. Plus qu’une rock star, il rend possible l’hystérie ultra collective. Plus qu’un Saint qui trépigne en attendant sa canonisation tardive, il lévite par dessus tout et sa voix singulière met en extase quasi mystique le moindre mélomane. Qui est donc ce phénomène d’un nouveau genre ? Par quel miracle cette voix inclassable bouleverse le monde musical dans sa totalité ? Le style gendre idéal de Philippe Jaroussky est un beau leurre. Il propose une image sympathique, celle d’un bel homme que le temps ne peut affecter. Juste derrière ce look de beau gosse, on découvre un musicien hors cadre, un haute-contre comme on n’en avait pas entendu depuis Henri Ledroit ou James Bowman. En concert, ce qui frappe d’abord, c’est la simplicité de ses rapports avec le public. Il est présent, se rend disponible… aux antipodes des caprices de stars. Toujours en concert, il s’incarne dès la première note posée comme si la musique même lui rendait son corps, comme si les harmonies raffinées du Seicento le mettaient en marche. Quant au timbre de sa voix, sans tomber dans les clichés simplistes qui l’agacent – «mi ange, mi divin» ; «tombé du ciel» ; «inhumain» – il faut lui reconnaître des capacités d’émotion fulgurantes. Pour essayer de comprendre, il faut écouter sa sublime version du Stabat Mater de Vivaldi sous la direction torride du chef d’orchestre Jean-Christophe Spinosi. La voix de Jaroussky s’élève d’on ne sait où, enchante, enivre et plait. Elle s’étire, nous enveloppe…moments suaves autant que puissants. C’est rare, il faut aller l’entendre encore et encore.

Philippe Jaroussky, Stabat Mater de Vivaldi
Le 30 novembre dans le cadre du Festival de musique baroque de Lyon
Chapelle de la Trinité, 29-31 rue de la bourse-Lyon 2 / 04.78.38.09.09

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.