Dodo

RDV avec… Éric

Éric nous raconte son expérience d’acteur dans un film porno gay…

Éric a vingt ans. À l’âge où la plupart de ses camarades profitent des “grandes vacances“ pour gagner un peu d’argent en travaillant à l’usine ou chez McDonald’s, lui a choisi une voie un peu différente pour subvenir à ses besoins… On peut en effet le voir actuellement à l’affiche de la dernière production des studios Cadinot, sortie à la location en DVD en mai dernier et intitulée Anges & Démons. Rien à voir cependant avec l’adaptation par Ron Howard du best-seller de Dan Brown : cette fois, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un porno gay, dans lequel Éric interprète (sous le pseudonyme exotique de Phuc Loan) le personnage de Giacomo, un jeune ingénu qui va se retrouver propulsé avec son amant dans un tourbillon d’intrigues louches et de scènes pour le moins olé-olé… Pour Éric, il s’agissait de sa première (et unique à ce jour) incursion dans l’industrie du film porno gay. Pour y pénétrer, rien de très difficile : il lui a suffi de se rendre sur le site des studios Jean-Daniel Cadinot (qui sont un peu les Marc Dorcel du porno gay), et de remplir un formulaire de casting dans lequel il expliquait ses motivations et auquel il a joint quelques photos (dénudées, bien sûr). S’en sont suivis une demi-douzaine de sessions de tournage entre juillet et décembre 2008, pour l’essentiel en Picardie, dans une grande ferme appartenant à feu M. Cadinot (décédé en avril 2008 à l’âge de 64 ans). La rémunération variait suivant le type de scène à tourner : environ trois cents euros pour une scène “d’action“ et cent euros pour une scène dite “d’intermède“ (qui offre au spectateur une pause bienvenue entre deux séances de jambes en l’air). Finalement, Éric garde de cette expérience un excellent souvenir, mais ne pense pas la réitérer pour autant : d’une part parce que la patience et la compréhension de son copain ont quand même des limites, de l’autre parce qu’il a désormais un emploi régulier. Son expérience du cinéma porno aura donc été brève, mais sans doute inoubliable !

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.