Dodo

Le Sun City sur les fonts baptismaux

100309_copyrightjeromehamelIMG3847alainpatronunenploySamedi 6 mars avait lieu un événement attendu depuis des semaines par tout le milieu gay lyonnais : l’inauguration, en bas des pentes de la Croix-Rousse, d’un nouveau sauna gay : le Sun City. Et pas n’importe quel sauna : 2 800 mètres carrés sur trois niveaux, le troisième d’Europe par sa superficie et une décoration pharaonique à la sauce Bollywood (ennemis du kitch et du rococo, fuyez !) : partout, des boiseries sombres, des bas-reliefs représentant de divinités indiennes aux bras innombrables et des statues de singes exhibant leurs attributs génitaux dans des poses bien peu équivoques. Ce véritable temple dédié à la détente et au sexe sort directement des rêves de son concepteur, Alain Calleeuw (à gauche sur la photo), déjà gérant du Dépôt à Paris et amoureux fou du sous-continent indien, qu’il affirme avoir visité à cent trente reprises ces quinze dernières années.

Au spectacle ce soir

Pour cette soirée inaugurale, Alain et son équipe (une dizaine de personnes au total, la plupart habillées pour l’occasion en costumes traditionnels indiens) avaient fait comme d’habitude : ils avaient vu les choses en grand et prévu des animations de 19h jusqu’à 3h30 du matin. Un charmeur de serpents présentait aux spectateurs mi-fascinés mi-dégoûtés son boa constrictor répondant au doux prénom de Stéphane, bientôt suivi par Oscar, son copain iguane. L’occasion de se tenir au fait des dernières tendances vestimentaires et de constater le grand retour du boa autour du cou (le reptile, pas la fanfreluche à plumes). Un peu plus loin, au beau milieu du jacuzzi de quarante mètres carrés, des gogos dancers body-buildés et ultra-huilés se trémoussaient lascivement en caressant leurs pectoraux d’acier, uniquement vêtus d’un slip de bain orange taille XXS. Puis ce fut le tour des acrobates, des jongleurs et des danseuses indiennes qui exécutèrent une danse du ventre plutôt suggestive. Mais le véritable clou de la soirée fut sans discussion possible le spectacle assuré vers les 2h du matin par le quatuor d’acteurs pornos formé par Matthieu Paris, Macanao Torres, David Castan et Nicolas Torri. Au programme de cette performance plus sportive qu’érotique : sodomies et fellations non-simulées, masturbation, éjaculation, enfilage de godes d’un calibre forçant le respect et un fist-fucking final pour le moins impressionnant.

Entre excitation et doutes

Parmi la foule très dense des invités, les réactions à cette débauche de moyens oscillaient entre l’épatement, l’incrédulité et l’appréhension. Si beaucoup se disaient impressionnés et impatients devant la multitude d’équipements proposés (sauna, hammam, salle de sports, lounge bar, labyrinthe, salle de cinéma X, slings, croix de Saint-André, sans parler des dizaines de cabines, certaines équipées de glory holes), ils n’étaient pas moins nombreux à redouter les effets de cette nouvelle arrivée dans le paysage gay lyonnais. Que va-t-il advenir des saunas déjà existants ? Après la fermeture définitive du Mandala il y a une dizaine de jours, l’Oasis (qui cherche un repreneur, son gérant actuel ayant atteint l’âge de la retraite), le sauna Bellecour et le Double Side sont-ils à leur tour condamnés ? Pascal, le responsable de la communication du Sun City, assure que son objectif n’est pas de «couler la concurrence» et que l’émulation, si elle oblige les établissements à se remettre en question et à évoluer pour coller au plus près aux attentes de leurs clients, peut être bénéfique pour tout le monde. Il n’en reste pas moins que les tarifs pratiqués par le nouveau venu semblent directement alignés sur ceux du Double Side : 11€ jusqu’au 15 avril (et même au-delà pour les moins de 26 ans) sur simple présentation d’un coupon largement diffusé dans le milieu gay, et 13€ au-delà. Quelques sceptiques, pourtant, assuraient samedi soir que les saunas déjà installés n’avaient pas à s’inquiéter et qu’il restait à prouver qu’un établissement de cette taille soit viable à Lyon. Réponse, sans doute, dans quelques mois…

Le Sun City, 3 rue Sainte-Marie des Terreaux-Lyon 1
12h-5h tous les jours / 11-13€
www.suncity-lyon.com

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.