Dodo

Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises

101101_arton20814e1b09De François Reynaert (éditions Fayard)

Dans son dernier ouvrage, le journaliste du Nouvel Observateur François Reynaert revisite avec érudition et humour les grands mythes de notre roman national. Saviez-vous que Charlemagne, célèbre «inventeur de l’école» était un parfait illettré ? Ou encore que Clovis, le «premier roi de France» est considéré outre-Rhin comme un monarque allemand ? C’est ce que l’on apprend, parmi beaucoup d’autres choses, dans le passionnant livre de François Reynaert. L’auteur du très drôle Nos amis les hétéros retrace l’histoire de France en déconstruisant quelques-uns des clichés historiques les plus ancrés dans notre conscience collective. Des images d’Épinal qui, montre l’auteur, sont souvent imposées à des fins idéologiques. Un exemple : l’incontournable référence à «nos ancêtres les Gaulois» n’apparaît qu’après la Révolution, les rois préférant faire commencer l’histoire de France au baptême de Clovis, premier monarque «de droit divin». Le travail de “déconstruction“ mené par l’auteur lui permet de mettre au jour le rôle, souvent occulté, de certaines minorités dans l’histoire de France : femmes, Juifs et homosexuels notamment. Si l’homosexualité d’Henri III est loin d’être assurée, nombreuses sont les figures de l’histoire de France dont la “différence“ a été passée sous silence (Philippe de Valois et Louis XIII, entre autres exemples). Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises est un livre de vulgarisation au sens le plus noble du terme. Son style vif, clair et souvent très drôle permet une lecture accessible. On sent que l’ouvrage est le fruit d’un travail de digestion d’une littérature historique riche et complète. Cette belle réussite pourra donc intéresser le profane comme l’historien le plus érudit.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.