Dodo

Hommage aux derniers homosexuels condamnés à mort en France

Le 17 mai, Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, le Conseil de Paris a voté à l’unanimité une résolution déposée par l’élu communiste et gay Ian Brossat proposant de rendre hommage à Bruno Lenoir et Jean Diot, deux homosexuels arrêtés et brûlés vifs en place de Grève en 1750. Ils furent les deux derniers condamnés à mort pour homosexualité avant que la Révolution française ne légalise celle-ci en 1791. Une plaque rappellera leur mémoire près du quartier Montorgueil, non loin du lieu de leur arrestation.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.