Dodo

Portrait d’un activiste

Au Royaume-Uni, la lutte pour la dépénalisation mondiale de l’homosexualité a un visage, celui de Peter Tatchell. Cet ancien membre du parti travailliste (qu’il a quitté en 2000 pour rejoindre les Verts britanniques), âgé de 59 ans, est l’un des fondateurs, en 1990, de OutRage !, l’une des plus importantes associations de défense des homosexuels outre-Manche. En 1999, puis en 2001, il se rend célèbre pour sa tentative d’arrestation du président zimbabwéen Robert Mugabe, accusé de multiples violations des droits de l’homme, notamment à l’égard des gays et des lesbiennes. Opposé à la fois au racisme antimusulman et au fondamentalisme islamique, il a par exemple dénoncé la République d’Iran comme «un État islamo-fasciste» et critiqué les positions jugées rétrogrades de certains hauts dignitaires religieux musulmans, mais également juifs et catholiques, ce qui lui a valu plusieurs accusations d’«islamophobie» ou d’antisémitisme. Très actif sur toutes les questions touchant les droits des gays à travers le monde, il a également pris part en 2006 et 2007 aux tentatives (avortées) d’organiser une Marche des Fiertés à Moscou, durant lesquelles il a été frappé par des contre-manifestants d’extrême-droite. On lui doit également une campagne virulente contre la “murder music”, ces chansons, notamment dans le rap et le reggae, qui encouragent le meurtre des gays et des lesbiennes.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.