Dodo

«Certains refusent de travailler avec nous»

Ludovic Lotfi Mohamed Zahed a fondé en 2010 l’association Homosexuels Musulmans de France (HM2F). Il a publié récemment Le Coran et la chair aux éditions Max Milo.

Quelles sont, selon vous, les manifestations de l’homonationalisme en France ?
Partout en Europe, les questions d’identité (nationale, religieuse, culturelle, ethnique…) reviennent sur le devant de la scène politique. Les associations LGBT ne sont pas épargnées. Certaines focalisent une grande partie de leur action sur l’aide aux réfugiés homos, notamment ceux venus de pays musulmans, mais refusent de travailler avec notre association, Homosexuels Musulmans de France (HM2F) au prétexte que nous sommes croyants ! Elles nous accusent alors de tenir un double discours… En face, même les responsables politiques les plus extrémistes ont compris l’intérêt d’avoir des minorités sexuelles de leur côté.

Cette xénophobie que vous décrivez au sein des associations LGBT est-elle répandue ou résiduelle ?
Elle n’est pas très répandue, mais elle existe. Et elle peut être de droite comme de gauche ! On estime qu’environ 20% des gays et des lesbiennes ont voté pour Marine Le Pen aux élections présidentielles : c’est très important ! Heureusement, nous avons reçu un soutien très fort de la part de la plupart des associations LGBT.

Pensez-vous que la défense de la laïcité ou des valeurs républicaines participent de cet homonationalisme ?
La laïcité est une double chance : celle de choisir sa confession et de laisser les autres vivre la leur comme ils l’entendent. Mais récemment, certains ont voulu faire de la laïcité une arme contre toute forme d’expression de religiosité au sein de l’espace public, et cela relève pour moi d’une forme d’autoritarisme totalitaire.

Mais peut-on néanmoins critiquer les aspects les plus conservateurs de l’islam d’un point de vue queer ou féministe sans tomber dans l’homonationalisme ?
Bien sûr, et nous sommes même à l’avant-garde de ces critiques constructives !

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.