Dodo

John Waters, complètement LUFF


Pygmalion de Divine, le cinéaste John Waters est l’invitée du Lausanne Underground Film & Music Festival, le LUFF.


 

john waters luffEn mars dernier, le festival lyonnais de cinéma queer Écrans Mixtes consacrait une rétrospective au génial cinéaste américain John Waters. Six mois plus tard, le pygmalion de la grandiose Divine honore de sa présence le Lausanne Underground Film & Music Festival, plus connu sous le nom de LUFF. L’enfant terrible de Baltimore y donnera une représentation de son one-man-show autobiographique This Filthy World. Les spectateurs pourront également (re)voir quelques-uns des chefs-d’œuvre du maître (Pink Flamingos, Female Trouble, Desperate Living et A Dirty Shame), assister à des concerts très expérimentaux (notamment celui du duo Blectum from Blechdom, originaire d’Oakland) et même participer à un atelier «drag king» animé par le performeur Victor Marzouk.

LUFF, du 17 au 21 octobre à Lausanne / www.luff.ch

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.