Dodo

“Les Invisibles” de Sébastien Lifshitz, à (re)voir au CNP Bellecour

À tous ceux, jeunes ou moins jeunes, qui pensent que la place des homosexuels dans la société fut toujours ce qu’elle est aujourd’hui, Sébastien Lifshitz offre avec Les Invisibles, beau documentaire serein, une essentielle piqûre de rappel.

À travers les portraits de ces témoins, hommes et femmes nés entre les deux guerres, Les Invisibles raconte un temps où l’homosexualité se vivait dans la clandestinité, le secret, voire le déni ; un temps où les homos étaient aux yeux des autres tout bonnement invisibles. Aussi invisibles que le sont de nos jours les plus âgés d’entre nous au sein d’une communauté pas toujours très accueillante… C’est à cette double remise en lumière que procède ce film passionnant, aussi vif et émouvant que ceux et celles qui l’habitent. La belle mise en scène de Sébastien Lifshitz, à la juste distance, renforce encore la force de ce doc qui sait à quel point l’enjeu de la transmission de notre mémoire collective est majeur.

Lundi 12 décembre à 18h30 au CNP Bellecour, 12 rue de la Barre-Lyon 2 / 04.78.84.67.14 / www.cinemas-lumiere.com

les invisibles

 

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.