Dodo
80 jours Jon Garaño et Jose Mari Goenaga

Amours lesbiens et troisième âge dans “80 jours”

Par petites touches cocasses, 80 jours dépeint la (re)naissance d’un amour entre deux femmes en évitant de sortir mouchoirs et grandes envolées lyriques.

Voilà un étonnant film basque (réalisé par Jon Garaño et Jose Mari Goenaga) qui a pour héroïnes deux septuagénaires grisonnantes et bien décidées à ne se laisser emmerder ni par les hommes, ni par la vieillesse. Gamines, Axun et Maïté avaient noué une amitié amoureuse très forte avant que la vie ne les sépare au seuil de l’entrée dans l’adolescence. Lorsqu’elles se retrouvent soixante ans plus tard, l’impétueuse Maïté amène progressivement la plus sage Axun (qui vit avec son mari et a une fille exilée à Los Angeles) à découvrir qu’il y a une vie au-delà de la retraite, et peut-être même au-delà de la famille hétéro-patriarcale… Par petites touches souvent cocasses, 80 jours dépeint la (re)naissance d’un amour entre deux femmes en évitant de sortir mouchoirs et grandes envolées lyriques au violon.

En DVD chez Épicentre

80 jours film basque lesbien Jon Garaño et Jose Mari Goenaga

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.