Dodo

Benjamin Millepied s’invite à La Maison de la Danse

Avant de prendre la tête du Ballet de l’Opéra de Paris en octobre 2014, Benjamin Millepied fait un crochet par Lyon en tant qu’artiste associé de la Maison de la Danse.

 

© Benjamin Millepied

 

Avec sa compagnie LA Dance Project, Benjamin Millepied propose la reprise de son spectacle Reflections, créé en 2013, ainsi que deux créations mondiales chorégraphiées par Emanuel Gat et Justin Peck. Fidèle à l’esprit d’ouverture et de découverte qui a présidé à la création de sa compagnie sur la côte Ouest des États-Unis, l’ancien élève du conservatoire de Lyon profite de la carte blanche que lui offre la Maison de la Danse pour mettre deux jeunes chorégraphes sur le devant de la scène. Bénéficiant d’une résidence dans la capitale des Gaules, l’Israélien Emanuel Gat et l’Américain Justin Peck permettront ainsi au public lyonnais de découvrir en exclusivité mondiale leur nouvelle création respective. Si peu d’informations ont filtré sur le travail en cours de Gat, on sait en revanche que Peck (valeur montante du New York City Ballet dont les premières chorégraphies, Year of the Rabbit et Paz de la Jolla, ont été encensées par le New York Times), préparerait un spectacle intitulé Murder Ballads, sur une musique interprétée par Eighth Blackbird, ensemble de musique contemporaine de Chicago. Quant à Benjamin Millepied, il présentera pour la première fois à Lyon Reflections, créé cette année au Théâtre du Châtelet. Pour la réalisation des décors et des costumes de ce spectacle, le chorégraphe s’est offert les services de l’artiste féministe Barbara Kruger, engagée notamment dans la lutte pour le maintien du droit à l’avortement aux États-Unis. Cette dernière, connue pour ses travaux de détournement des codes de la publicité, a imaginé un fond de scène et un plateau sur lesquels s’étale un texte en blanc sur fond rouge, signature visuelle de la plasticienne. Le camaïeu de gris des danseurs évoque pour sa part les photographies en noir et blanc sur lesquelles Kruger a l’habitude de travailler. Inspiré du travail de Balanchine et de Robbins (le chorégraphe de West Side Story), Millepied offre avec Reflections une variation autour du thème de l’amour  et de son évanescence. Sous les pas des danseurs, les injonctions de Kruger, «Stay/Think of me thinking of you», disent alors la difficulté de retenir l’être aimé.

LA Dance Project, du 17 au 21 septembre à la Maison de la Danse, 8 av. Mermoz – Lyon 8 / 04.72.78.18.00 / www.maisondeladanse.com

Photo 1 : © Laurent Philippe
Photo 2 : © Benjamin Millepied

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.