Dodo

Double ration de “Chatte sur un toit brûlant”


En novembre à Saint-Étienne, on pourra voir Chatte sur un toit brûlant dans sa version scénique (écrite par Tennessee Williams) comme dans sa version filmique (réalisée par Richard Brooks).


 

elizabeth taylor liz taylor cat on a hot tin roof chatte sur un toit brûlant heteroclite

 

Novembre sera résolument friendly sur les écrans (mais aussi dans les théâtres) stéphanois. Outre la neuvième édition du festival Face à Face, Saint-Étienne accueillera en effet (à la Comédie) Chatte sur un toit brûlant, dans une mise en scène de Claudia Stavisky créée au château de Grignan cet été et programmée aux Célestins à Lyon à la rentrée de septembre. On pourra aussi (re)découvrir la pièce de Tennessee Williams dans son adaptation cinématographique à la Cinémathèque (qui a accueilli cette année un nouveau directeur, Philippe Léonard). Le film de Richard Brooks, tourné en 1958 (trois ans après la création de la pièce à Broadway dans une mise en scène d’Elia Kazan), est resté célèbre pour l’interprétation incandescente qu’Elizabeth Taylor y donne du rôle de Maggie, la “chatte” du titre. À l’occasion d’une réunion familiale dans la plantation de coton de ses beaux- parents, celle-ci tente de rallumer le désir de son mari Brick (Paul Newman), mystérieusement éteint depuis la mort de son meilleur ami Skipper…

Chatte sur un toit brûlant, les 9 et 12 novembre à la Cinémathèque de Saint-Étienne, 20-24 rue Jo Gouttebarge- Saint-Étienne / 04.77.43.09.77 puis les 14, 15 et 16 novembre à la Comédie de Saint-Étienne, 7 avenue du Président Émile Loubet-Saint-Étienne / 04.77.25.14.14

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.