Marathon féministe pour la Journée des femmes

Le 8 mars, pour la Journée internationale des droits des femmes, Écrans Mixtes propose à ses spectatrices mais aussi à ses spectateurs un «marathon féministe».

 

En effet, il va falloir courir (de la bibliothèque du 1er arrondissement à celle de la Part-Dieu et du Lavoir public au CNP Terreaux) pour parvenir à voir l’intégralité de cette programmation (deux documentaires et quatre fictions) dense et cohérente qui tente d’apporter sa pierre à la construction d’une mémoire lesbienne. Avec, pour commencer, un documentaire historique canadien (Lesbiana : une révolution parallèle) qui retrace comment, dans les années 80, des lesbiennes ont bâti un modèle de contre-société débarrassée du patriarcat. Un autre documentaire, Violette Leduc : la chasse à l’amour, s’attachera ensuite à la figure de cette écrivaine à laquelle un biopic a été consacré l’an dernier. Suivra dans l’après-midi un classique de Henri-Georges Clouzot, Les Diaboliques (1955), présenté par la journaliste Anne Delabre, qui animera à 17h une conférence sur l’homosexualité féminine. Moins connu car aujourd’hui quasiment invisible, Le Rempart des Béguines (1972) dépeint la passion intergénérationnelle entre une quarantenaire et une adolescente, alors que le film allemand Deux mères (2013) décrit le parcours de la combattante de deux femmes bien décidées à faire un enfant. Enfin, ce marathon féministe s’achèvera avec l’avant-première du très attendu Qui a peur de Vagina Wolf ?, en présence de sa réalisatrice Anna Margarita Albelo, dite “La Chocha”.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Magazine made for you.

NOUS SUIVRE