Michel Havard – Liste Génération Lyon (UMP et UDI)

Michel Havard, candidat de la liste Génération Lyon (UMP et UDI), dévoile ses propositions pour défendre les droits LGBT à l’échelon municipal.

Michel Havard heteroclite mars 2014Quelle politique de prévention des discriminations liées à l’identité de genre et à l’orientation sexuelle comptez-vous mettre en œuvre dans la gestion des ressources humaines de la Ville de Lyon ?

Michel Havard : Il faut condamner toute sorte de discrimination liée à l’identité et à l’orientation sexuelle. Ceci relève du domaine de la loi et de son application. En tant que maire, je peux dénoncer, demander des sanctions, informer et montrer l’exemple.

Comment entendez-vous lutter contre les violences et les préjugés homophobes, lesbophobes et transphobes ?

Michel Havard : Il faut condamner avec la plus grande sévérité tout propos homophobes. Il y a des lois qui condamnent les propos homophobes comme les propos racistes ; il faut naturellement les appliquer.

Quel soutien apporterez-vous aux associations LGBT pour leur permettre de mener leurs actions ?

Michel Havard : Toute action qui peut aider les lesbiennes, les gays, les bi et les trans à se sentir soutenus est très importante. Par exemple, l’association Le Refuge fait un travail remarquable pour venir en aide aux jeunes que leur orientation sexuelle a éloignés de leur famille. Je regrette d’ailleurs que durant le débat sur le mariage pour tous, la question de l’acceptation et de l’intégration des jeunes homosexuels n’ait pas été abordée.

Quelle politique de lutte contre le VIH et les IST souhaitez-vous mener ?

Michel Havard : Il y a eu beaucoup de progrès dans la politique de prévention. Celle-ci doit être poursuivie. Par ailleurs, la mise en place d’une politique de santé publique peut être accompagnée, au niveau municipal, d’actions d’information ou de campagnes de prévention.

Au-delà des politiques municipales, que pensez-vous de l’ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de lesbiennes ?

Michel Havard : Je suis contre. Je suis favorable à une union civile mais la PMA est un sujet très complexe qui remet en question le fondement même de la famille en détruisant les structures traditionnelles et en fabriquant des enfants sans mère et sans père.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Magazine made for you.

NOUS SUIVRE