Dodo
joaquim pinto nuno leonel et maintenant heteroclite novembre 2014 lyon copyright rui gaudencio

“Et maintenant ?”, magnifique journal filmé sur le sida

Si son rythme et sa durée peuvent rebuter, ne passez pas à côté de Et maintenant ?, magnifique journal filmé du Portugais Joaquim Pinto sur le sida et la survie.

C’est un film comme on n’en voit pas, sur un sujet dont on ne parle plus. C’est une expérience et une rencontre, un truc formel et une intimité partagée. Autant dire que c’est du cinéma, du grand, et de l’humain, ô combien. Voilà. Et maintenant ? Eh bien, c’est le titre, Et maintenant ?, comme un appel à l’avenir, à la vie qui doit continuer à aller quand bien même ça va mal. C’est un documentaire beau (très beau !) et long (2h44), mais sans longueurs, le journal filmé d’un couple d’hommes (et de leurs chiens !) qui décrit leur face à face avec le sida de l’un d’eux durant une longue année.

Entre traitements en échec et effets secondaires, leur quotidien fait écho à la crise économique qui bouscule le Portugal et que le personnage séropositif regarde à la télévision. Ce personnage, c’est aussi l’auteur, Joaquim Pinto, ingénieur du son prestigieux, malade depuis vingt ans du sida et d’une hépatite C. Il a appris à vivre avec, comme il vit avec son compagnon Nuno, barbu farouche qu’il a épousé puisque c’est légal au Portugal depuis 2010.

Tradition perdue

Et maintenant ? s’inscrit donc dans une tradition perdue, celle qui vit Hervé Guibert (La Pudeur et l’impudeur), Derek Jarman (Blue) ou Tom Joslin (Silverlake Life: The View From Here) signer des documentaires inoubliables et bouleversants au plus proche de leur propre VIH. C’était il y a deux décennies, et bien sûr Joaquim Pinto a raison de souligner la différence : tous ceux-ci ont filmé leur mort en marche quand lui filme sa survie en marche. Mais Et maintenant ? renoue pourtant avec quelque chose car depuis ces films, c’est presque à croire que le sida n’est plus un sujet tant il a disparu des écrans ces dernières années…

joaquim pinto nuno leonel et maintenant heteroclite novembre 2014

C’est un des grands mérites du film de Joaquim Pinto, on l’aura compris, que de redonner corps (au sens très littéral du terme) au sida, mais ce n’est pas le seul. Et maintenant ? est aussi un poème visuel, une méditation sur la religion, une ode à la nature, un récit d’amitié et d’amour, un film politique, une expérimentation de nombre de procédés cinématographiques… Bref, c’est un film complet, unique, doux et brûlant, dur et contemplatif, physique et mystique. Et maintenant, on attend impatiemment la suite de l’œuvre de Joaquim Pinto…

 

Et maintenant ? de Joaquim Pinto. En DVD chez Épicentre.

 

Bande-annonce ici.

Photo © Rui Gaudencio

 

 

Cinq documentaires historiques sur le sida au sein de la communauté homosexuelle

_Silence = Death (1990) de Rosa von Praunheim (sur l’engagement des artistes gays new-yorkais face au sida)
_The Gift (2003) de Louise Hogarth (sur le bareback et la recherche délibérée de l’infection par le VIH)
_Sex Positive (2008) de Daryl Wein (sur la vie et l’œuvre du militant gay Richard Berkowitz)
_We Were Here (2011) de David Weissmann et Bill Weber (sur les premières années de l’épidémie à San Francisco)
_United In Anger: A History of Act Up (2012) de Jim Hubbard (sur l’association de lutte contre le sida fondée à New York en 1987)

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.