Dodo

“Dub Love” de Cecilia Bengolea et François Chaignaud

François Chaignaud et Cecilia Bengolea sont probablement les chorégraphes les plus surprenants du moment. Preuve en est une fois de plus fournie par leur nouvelle création, Dub Love.

La culture chorégraphique savante de François Chaignaud et Cecilia Bengolea et leur intérêt pour des formes chorégraphiques contemporaines, urbaines et populaires leur permettent de développer une écriture unique, intrigante et jubilatoire. Après avoir sollicité, pour Twerk, les meilleurs représentants britanniques du grime (un style musical consistant en une hybridation complexe de dancehall, de hip-hop et de garage), ils rencontrent High Elements, Dj réunionnais et star du dub. Cette recherche musicale se mélange avec un projet chorégraphique exigeant fondé sur l’usage quasi-exclusif des pointes de ballet. Comme à leur habitude, les deux chorégraphes jouent dans Dub Love de la fusion et de ambiguïté des formes avec panache et virtuosité, générant des flux d’énergie inédits pour créer une danse connectée, historiquement informée et interculturelle.

Dub Love, les 5 et 6 février 2016 aux Subsistances, 8 bis quai Saint-Vincent-Lyon 1 / 04.78.39.10.02 / www.les-subs.com

Photos © Laurent Philippe

Francois Chaignaud Cecilia Bengolea dub love heteroclite credit Laurent Philippe

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.