mot d’ordre marche des fiertés

La Quinzaine des cultures LGBT se dévoile

Du 12 au 26 juin, la Quinzaine des Cultures LGBT de Lyon s’articulera autour d’un programme culturel, festif et militant.

Le top départ de la Quinzaine des Cultures LGBT 2015 sera donné vendredi 12 juin aux musées Gadagne autour d’un buffet inaugural proposé par la Lesbian and Gay Pride de Lyon et Hétéroclite, qui profitera de l’événement pour lancer la nouvelle édition de son guide annuel régional des sorties gays et lesbiennes en Rhône-Alpes, Oùt.

Deux semaines durant, il sera (entre autres) question d’expositions, qu’il s’agisse des hommes torses nus et barbus dessinés à l’encre de Chine par Fabien Specklin (Sweet dreams, vernissage jeudi 11 juin à partir de 19h au LiveStation – DIY) ou des photographies sur le thème des discriminations homophobes au travail signées Patrick Roy et Cédric Roulliat, l’auteur des Unes d’Hétéroclite depuis bientôt trois ans (Clichés et préjugés, vernissage mercredi 10 juin à partir de 19h au Centre LGBTI).

Pour du théâtre, c’est au Carré 30 qu’il faudra se rendre avec la pièce Et à la fin… se touchent les tours, qui nous replonge en plein 11 septembre. Comme à l’accoutumée, le septième art sortira des salles obscures pour prendre l’air à l’Amphithéâtre des Trois Gaules, dans lequel sera projetée l’excellente comédie sociale anglaise Pride (juste après le plus douteux Belinda et moi…).

Quinzaine des cultures LGBT

C’est la luuuuutte…

De nombreux débats, conférences, rencontres et discussions rythmeront la Quinzaine des cultures LGBT sur des thèmes aussi variés que la transidentité, les représentations de la séropositivité, la lutte contre le sérophobie, le sport au féminin ou les droits des personnes LGBT, aussi bien au sein de l’entreprise qu’en Haïti. La littérature ne sera pas en reste avec le lancement du livre La Main devant le soleil, collection de récits de militants contre le sida engagés dans des actions en direction des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes en Afrique francophone.

Toutefois, on n’oubliera pas que, si le combat se nourrit de la réflexion, il passe aussi par le défilé ! Car marcher, c’est avant tout lutter, aussi festive (et commerciale) que puisse paraître de prime abord une Lesbian and Gay Pride. En 2015, celle de Lyon modifiera un peu son parcours des années précédentes puisqu’elle ne commencera plus dans le sixième arrondissement mais place Bellecour, samedi 20 juin dès 14h : on ne pourra donc plus faire coucou, à moitié nu, aux mémés à serre-têtes rassemblées sur les balcons…

Impossible de mentionner toutes les festivités qui suivront le défilé. Mentionnons quand même le traditionnel (et toujours très festif) Apéro-pride, délocalisé cette année rue des Capucins, devant le nouveau Centre LGBTI. Et bien sûr la soirée Le Grand Bain, coorganisée par Le Lavoir public et Hétéroclite au Transbo Club, avec le duo Discodromo en guest !

 

Quinzaine des Cultures LGBT, du 12 au 26 juin à Lyon / www.fierte.net

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Magazine made for you.

NOUS SUIVRE