Dodo

La playlist de… Claude Violante

Moitié du duo Haussmann, Claude Violante a sorti l’an dernier l’EP Your Heart Is Weak, avant un album à paraître début 2016.

 

Voici une sélection de morceaux par des artistes qui n’ont pas été reçus à leur époque avec le tapis rouge et les fleurs qui leur étaient dus. Ce n’est pas de ma faute si les morceaux sont tristes, c’est la musique que je préfère de toute façon ! Tout ça se situe entre 1966 et 1974, belle époque d’avancées technologiques et d’inventivité.

 


mable john stay out of the kitchenMable John – Your Good Thing (Is About To End) (1966)

C’est le seul succès commercial de Mable John et on ne sait pas grand-chose d’elle. J’adore ce morceau parce qu’il commence un peu comme un film d’horreur et finit comme un morceau de cabaret. J’aime aussi qu’il soit un morceau de revanche, ça donne de la force.

 

 

 

 

 

american spring fallin in loveAmerican Spring – Fallin’ In Love (1973)
Un super groupe, produit un peu par Brian Wilson des Beach Boys. Tous les morceaux sont supers. J’écoute leur musique quand je me sens un peu cool, avec un fond de mélancolie. Ça fait un effet étrange parce qu’on pense que c’est une musique légère, mais il y a un fond sombre caché.

 

 

 

 


Judee Sill heart foodJudee Sill – The Kiss (1973)

Judee était assez torturée mais aussi bien inspirée. Ce morceau est compliqué et simple à la fois. Il parle d’union spirituelle, je crois. Ce n’est pas tous les jours qu’on en entend parler ! Elle est morte trop jeune et trop peu connue.

 

 

 

 

 

tim-hardin 1Tim Hardin – Part Of The Wind (1966)
Tim Hardin est un peu connu mais pas assez quand même. Ce morceau est trop beau et sa voix est trop caressante. Ça me fait en même temps du bien et du mal de l’écouter. Lui aussi est mort trop jeune…

 

 

 

 

 

Lou bond albumLou Bond – To The Establishment (1974)
Parce que j’adore plus que tout les morceaux longs et tristes et la soul ; et aussi pour la conscience politique de Lou qui n’a sorti qu’un album : un chef-d’œuvre.

 

 

 

 

 

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.