Dodo

Trois comptes à suivre sur les réseaux sociaux

Ce mois-ci, nous vous proposons trois comptes à thématique LGBT à suivre sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram.

Sur Facebook

charlotte de bruges manif pour tous réseaux sociauxCharlotte de Bruges («comme les chocolats », précise-t-elle) a découvert sa vocation de trolleuse professionnelle en 2012, à l’occasion des grands rassemblements contre le mariage pour tous. Incapable de résister à la tentation d’agiter des chiffons rouges sous le nez des sympathisants de Frigide Barjot et de sa bande, elle décide alors de les attaquer sur leur propre terrain, celui de l’ignorance et de la bêtise. Et réussit même à les surpasser dans un domaine où on les croyait imbattables. N’en déplaise à ces tristes sires, elle vit désormais mariée avec sa compagne (avec laquelle elle a réalisé un remake en Vines de La Vie d’Adèle)  et continue de se faire du mal (et à nous faire rire) en collectionnant les manifestations de sexisme (notamment dans la presse féminine et sur les réseaux sociaux) sur sa page Facebook et sur son Tumblr, LOL avec les connes.

 

 

Sur Twitter

bernie sanders sassy sanders @sassysensandersAux États-Unis, la première primaire du parti démocrate se tiendra le 1er février dans l’Iowa. Face à la très centriste (et très boring) Hillary Clinton, donnée archi-favorite dans son camp, la constance, l’audace et la radicalité politiques sont paradoxalement incarnées par… un vieux mâle blanc hétérosexuel de soixante-quatorze ans, Bernie Sanders, seul membre du Congrès américain à oser se définir comme «socialiste». Celui qui peut se prévaloir d’un soutien continu aux droits des gays et des lesbiennes depuis les années 70 a très logiquement (et tout comme sa rivale) sa fanbase LGBT, dont fait partie le propriétaire de ce compte Twitter humoristique, qui mêle déclarations d’amour enflammées au sénateur du Vermont et méchancetés gratuites (mais tellement drôles) à l’égard de son potentiel adversaire le 8 novembre, le très flippant Donald Trump.

 

 

Sur Instagram

placeunknownEntre torses musclés, gravures de mode et couples beaucoup trop cutes pour être honnêtes, c’est peu dire que l’utilisation d’Instagram par les gays répond bien souvent à des stéréotypes très précis. Un artiste néerlandais anonyme a eu l’idée de se moquer gentiment de ces figures quasi-imposées à l’aide d’une poupée masculine hyper-réaliste, sorte de Ken barbu et bien gaulé qui multiplie les poses aguichantes et les selfies racoleurs : dans les vestiaires de la salle de gym, dans la salle de bains, lascivement étendu sur son lit en tenue d’Adam… ou avec un livre de Judith Butler à la main ! Au-delà de l’aspect parodique, ces photos plus vraies que nature amènent les followers à s’interroger sur les codes de la masculinité qui régissent la vie des gays 2.0, que ce soit sur les réseaux sociaux ou les applications de rencontre.

 

Photo de Une : Charlotte de Bruges et son épouse

1 commentaire

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.