Dodo

Phia Ménard de retour en novembre sur les scènes lyonnaises

L’artiste trans Phia Ménard sera à l’honneur en novembre sur les scènes de la région lyonnaise, avec deux spectacles de jonglage inattendus, décalés.

Dans le cadre de Best of, le festival des Subsistances qui revient sur les spectacles conçus dans ce laboratoire artistique des quais de Saône et qui ont connu un succès national ou international, Phia Ménard présentera P.P.P.,  pièce créée en janvier 2008, véritable manifeste de cette artiste qui venait alors tout juste d’accomplir sa transition. Dans ce premier opus de ce qu’elle appelle «les pièces de glace», Ménard jongle avec la matière gelée qui se transforme au contact de la peau et de l’air pour devenir flaque d’eau inondant le sol : c’est à la fois la transformation de soi, mais également la déliquescence des traces de son passé que symbolise le passage de l’état solide à l’état liquide.

lapres-midi-dun-foehn-version-1-cie-non-nova-jean-luc-beaujault

Quelques jours plus tard, la Mouche accueillera L’Après-midi d’un fœhn Version 1, pièce pour jeune public où le jonglage ne s’effectue plus avec de la glace mais avec des sacs plastiques et du vent. La confrontation des deux éléments transforme la matière inerte en marionnettes qui prennent vie sur le plateau. Deux spectacles qui donnent à voir des identités malmenées, difficiles à construire, en perpétuel changement, comme en suspens.

P.P.P., du 10 au 12 novembre aux Subsistances, 8 bis quai Saint-Vincent-Lyon 1 / 04.78.39.10.02 / www.les-subs.com
L’Après-midi d’un fœhn Version 1, mercredi 23 novembre à La Mouche, rue de la Victoire-Saint-Genis-Laval / 04.78.86.82.28 / www.la-mouche.fr

Photo 1 : P.P.P. © Jean-Luc Beaujault
Photo 2 : L’Après-midi d’un fœhn Version 1 © Jean-Luc Beaujault

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.