Dodo

Un week-end culturel et friendly à Saint-Étienne

Des bars et des saunas gays aux nombreuses institutions culturelles de la cité stéphanoise, voilà comment s’occuper pendant au moins 42h à Saint-Étienne.

Samedi 08:00

Arrivé-e de bon matin à la gare de Chateaucreux, on saute tel Jack Bauer dans un tram en direction du centre-ville de Saint-Étienne. On apprécie à travers la fenêtre du tram la façade du prestigieux lycée Fauriel, avant de descendre Place du Peuple. De là, on longe la rue du Général Foy jusqu’à la Place de l’Hôtel de Ville et son immanquable fontaine en forme de vulve puis on prolonge en passant sous les voûtes jusqu’à la Place Jean Jaurès.

Samedi 12:00

Sur la Place Jean Jaurès trône le banc Kyoto, qui nous rappelle que Saint-Étienne a su se tailler une place de choix dans le monde du design international. On longe le cinéma l’Alhambra sur la droite, l’École d’Architecture et sa façade arc-en-ciel sur la gauche et on file en direction des voies ferrées jusqu’à la rue Saint-Joseph où on prend un moment de détente au sauna-hammam gay Le Fauriat.

Samedi 14:00

Après avoir déambulé dans le labyrinthe et joué du sling au Fauriat, on ressaute dans un tram, direction la Cité du Design. Arrivé-e devant l’ancienne Manufacture d’Armes et ses bâtiments d’architecture rationaliste qui accueillent désormais la Cité du Design et sa Biennale (dont la prochaine édition aura lieu du 9 mars au 9 avril 2017), on se souvient que du XVIIe au XXe siècles, Saint-Étienne a été un haut lieu industriel de l’armement français, où étaient fabriqués notamment les fameux fusils FAMAS.

cite-du-design-saint-etienne

Samedi 16:15

À l’heure du goûter, on se dirige vers les petites rues piétonnes autour de la Fnac et on fait une halte au Petit Helder. Georges nous accueille avec le sourire et on s’installe confortablement dans les gros fauteuils derrière la baie vitrée pour savourer un chocolat chaud, une crêpe maison ou un jus de fruits du Pilat.

petit-helder-saint-etienne

Samedi 18:00

En attendant l’heure de l’apéritif, on flâne dans la vieille ville, derrière la rue de la Résistance, entre la Comédie et le Zanzy Bar. Au milieu des bâtisses anciennes, on découvre les nombreux magasins de déco avant d’aller s’installer au comptoir du Zanzy, chez Jérôme, pour boire un cocktail maison et se mettre en jambe pour le début de soirée.

Samedi 20:00

Pour un début de soirée placé sous le signe de la culture, on aura le choix entre monter jusqu’à l’www.opera.saint-etienne.fr (situé dans le jardin des Plantes) ou se rendre à la Comédie de Saint-Étienne (avant son déménagement prévu l’an prochain). Celles et ceux que la moindre colline rebute se feront une toile au Méliès Saint-François (anciennement Le France). Ce cinéma situé non loin de la gare accueille chaque mois de novembre les séances de Face à Face, le festival du film gay et lesbien de Saint-Étienne (prochaine édition du 24 au 27 novembre).

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Samedi 22:00

S’ils organisent un événement ce soir-là, on pourra retrouver la jeune équipe des Démineurs, l’asso LGBT qui fait bouger Saint-Étienne, dans un des bars alternatifs dont elle a fait son QG.

les-demineurs-saint-etienne

Dimanche 09:00

Pour un réveil sportif, consultez sur leurs sites Internet respectifs le programme de Rando’s Rhône-Alpes ou des Dérailleurs. Ces deux associations LGBT possèdent des antennes à Saint-Étienne et proposent régulièrement des excursions dans ses environs (randonnées pour la première, sorties à VTT pour la seconde).

Dimanche 14:00

Si vous avez choisi l’option “grasse matinée + brunch” plutôt que “sport + bien-être en extérieur”, sachez qu’on ne vous juge pas, mais un peu quand même. Pour vous faire pardonner, allez vite vous cultiver dans un des musées de Saint-Étienne. Situé au cœur de la ville, le Musée d’Art et d’Industrie propose jusqu’au 2 janvier une exposition qui réveillera en vous la passion des froufrous et des beaux tissus : Le ruban, c’est la mode se penche sur l’histoire de la rubanerie, qui fut autrefois l’une des industries principales de la ville. Plus excentré au nord mais non moins intéressant, le Musée d’Art moderne et Contemporain rassemble quant à lui plus de 19 000 œuvres.

musee-dart-moderne-et-contemporain-saint-etienne

Dimanche 17:00

Détente au sauna à nouveau, mais cette fois au Double Side. Tout comme ses frangins de Lyon et Valence, l’établissement doit sa renommée à son hygiène irréprochable et à ses équipements : sauna à 85°C, bains à remous, hammam à 42°C, salon vidéo X… Si on préfère la drague en plein air (et si on est véhiculé), on pourra trouver de l’animation sur le parking près du Zénith (la nuit uniquement) ou derrière la station Total de l’aire d’autoroute du Pays du Gier à Saint-Chamond (sur l’A47).

Lundi 02:00

On reprend un dernier verre pour oublier que dans six heures, on doit être au boulot !

 

Photo de Une : la Cité du Design de nuit

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.