Dodo
Avec Story, story, die, le chorégraphe norvégien Alan Lucien Øyen mêle théâtre et danse afin d’interroger la place du storytelling dans nos vies.

Story, story, die à la Maison de la Danse

Avec Story, story, die, le chorégraphe norvégien Alan Lucien Øyen mêle théâtre et danse afin d’interroger la place du storytelling dans nos vies. À partir de chorégraphies, dont la mise en scène cinématographique fascine l’œil, sept interprètes livrent des récits intimes qui interrogent tant l’écoute, le regard d’autrui et le mensonge. Comment se raconter ? Comment se livrer ? À qui se confier ? 

Dans le cadre du Festival Sens dessus dessous, les 1er et 2 mars 2022 à la Maison de la Danse, 8 avenue Jean Mermoz-Lyon 8.

 

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.