marges

Une expo se plonge “Dans les marges” à la BM de Lyon

Un notable marginal” : tel est le bel oxymore qu’Antoine Idier, commissaire de l’exposition Dans les marges (et ancien collaborateur d’Hétéroclite), emploie pour décrire Michel Chomarat. Bibliophile, collectionneur et figure incontournable de la vie gay lyonnaise, celui-ci a signé, il y a trente ans, une “convention de prêt à usage” avec la Ville de Lyon, par laquelle il mettait à la disposition de la Bibliothèque municipale son propre fonds d’archives. C’est cet anniversaire que célèbre cette exposition. On y retrouve tous les dadas de cet explorateur infatigable des traces du passé : l’occultisme, Nostradamus, la franc-maçonnerie, l’anarchisme, la culture populaire et les luttes de tous les groupes opprimés (immigrés, prostituées, “aliénés”, homosexuels, personnes trans, etc). Dans les marges met en lumière quelques-unes des pièces les plus marquantes de cette très riche collection. Celle-ci fait la part belle aux minorités sexuelles, à travers des magazines et des fanzines gays, lesbiens ou trans du monde entier, un jukebox de chansons évoquant l’homosexualité, des affiches du Mouvement de libération des femmes, de l’ExisTransInter ou de la Marche des Fiertés lyonnaise, des tracts, des brochures, des photographies de travestis, de femmes à barbe ou de couple d’hommes en train de danser… Leur présence aux côtés d’un traité de cartomancie du XVIIIe siècle, de pamphlets anti-maçonniques ou d’images d’Épinal évoquant la piété populaire peut sembler baroque de prime abord. Mais cet assemblage n’est hétéroclite qu’en apparence : il propose en effet une interrogation cohérente sur la façon dont se construit l’historiographie et sur la place qu’elle accorde aux catégories sociales déconsidérées. Alors que le serpent de mer d’un centre d’archives LGBT+ à Paris refait périodiquement surface et que des initiatives communautaires décentralisées voient le jour dans plusieurs grandes villes de France, Dans les marges nous rappelle ainsi l’importance de conserver les témoignages de l’histoire des minorités.

À voir 

Dans les marges, jusqu’au 28 janvier 2023 à la Bibliothèque de la Part-Dieu, 30 boulevard Vivier-Merle-Lyon 3 / 04 78 62 18 00 

bm-lyon.fr/expositions-en-ligne/dans-les-marges-30-ans-du-fonds-michel-chomarat

Visites guidées les samedis 17 décembre et 28 janvier à 15h.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Magazine made for you.

NOUS SUIVRE