Les 14, 15 et 16 septembre, le centre d’art contemporain grenoblois OUI donne carte blanche au label Dick Head Man Records. Regroupant des artistes de tous genres et de tous pays, ce label aux contenus mouvants et aux productions protéiformes accueillera le temps d’un festival une vingtaine de groupes pour autant de couleurs musicales : hardcore, techno, pop-teenage, folk, electronica, hip- hop. Ce sera l’occasion de découvrir l’artiste lyonnaise Fanette Muxart au sein de ses différentes formations musicales, notamment son duo cold Evil Love, qui, on l’espère, nous livrera sa reprise glacée de Voyage, voyage. On profitera aussi d’une exposition des archives du label : des photos, des dessins et des vidéos témoignant de dix ans d’activisme musical. Le festival Dick Head Man Records rendra enfin un hommage aux Pussy Riot, récemment condamnées à deux ans d’emprisonnement en camp de travail suite à leur prière punk dans une église orthodoxe.

www.dickheadmanrecords.blogspot.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.