Dans l’actualité des médias en ce mois de septembre 2015 : la fin de Têtu, le retour de Barbi(e)turix, une nouvelle formule pour LOM Magazine, la rentrée de Pluriel Gay… et une bande-annonce qui ne passe pas pour Stonewall, le film de Roland Emmerich.


 

tetu ete 2015 heteroclite lom magazineTêtu s’est donc éteint en juillet alors que le mensuel venait de fêter ses vingt ans d’existence (voir aussi édito). Son site, en revanche, est toujours en ligne et même régulièrement alimenté en contenu, au moins pour quelque temps. Et on peut toujours télécharger et utiliser l’application de rencontres SoTêtu, lancée au printemps dernier et disponible gratuitement dans l’AppStore et sur Google Play. La marque «Têtu», elle, sera mise aux enchères dans les prochaines semaines. Reste à savoir ce qu’en feront ses futurs propriétaires. Lanceront-ils un nouveau média (papier ou numérique) appelé lui aussi «Têtu» ? Ou bien, plus vraisemblablement, se contenteront-ils de gérer les droits et les archives de Têtu, comme le fait le site de rencontres Gayvox avec ceux de Gai Pied depuis 2002 ?

@TETUmag  / www.facebook.com/tetumag / www.tetu.com

 

 

 

 

 

barbieturix septembre 2015 heteroclite lom magazineAprès presque un an d’absence, le collectif lesbien Barbi(e)turix publie le dix-huitième numéro de son fanzine homonyme, DIY comme il se doit. Cette livraison de rentrée, qui s’articule autour du concept de pouvoir, comprend notamment un petit précis de l’histoire du pantalon (interdit aux Françaises par décret de 1800 à… 2013 !), une enquête sur la montée des rappeuses lesbiennes dans le hip-hop ou un témoignage sur la liberté d’afficher ses jambes poilues dans la rue. On peut se procurer cette revue par vente à distance au tarif de 5€, frais de port inclus.

@Barbieturix / www.facebook.com/barbieturixweb / www.barbieturix.com

 

 

 

 

 

 

 

 

LOM Magazine aout septembre nouvelle formule 2015 heterocliteTout comme Hétéroclite, LOM Magazine présente en cette rentrée une nouvelle formule et une nouvelle maquette. Le bimestriel gratuit, disponible dans les établissements gays du Sud-est de la France, s’enrichit de nouveaux contributeurs, dont le fondateur de Têtu Didier Lestrade (qui signe un article sur les gays et le clubbing), le président de la Lesbian and Gay Pride de Montpellier Vincent Boileau-Autin (qui s’indigne, dans son premier billet d’humeur, du report de la mise en accessibilité aux handicapés des lieux publics) et un Lyonnais : Antonin Heurtin, membre de l’association Écrans Mixtes, qui publiera régulièrement des critiques de disques ou de films.

@LOMmagazine / www.facebook.com/LomMagazine / www.lom-magazine.com

 

 

 

 

 

 

 

pluriel gay heteroclitePluriel Gay, l’émission LGBT hebdomadaire de la radio associative Radio Pluriel (basée à Saint-Priest et qui émet sur Lyon et sa région), fait sa rentrée le 2 septembre. Les deux co-animateurs, Laurence Fontelaye et Gérald Russo, continueront donc à traiter l’actualité LGBT chaque mercredi de 20h à 21h sur 91.5 (ou en streaming sur www.radiopluriel.fr). En ce premier mois de la saison 2015-2016, ils prévoient, entre autres, d’aborder la question des réfugiés LGBT (en particulier en provenance de Syrie), notamment à travers le témoignage de John, un membre américain de Queeramnesty (la branche d’Amnesty International dédiée à la défense des droits des minorités sexuelles). Les archives sont podcastables sur le site de l’émission.

@PlurielGay / www.plurielgay.fr

 

 

 

 

lom magazine JEREMY IRVINE Character(s): Danny Film 'STONEWALL' (2015) Directed By ROLAND EMMERICH 01 May 2015 SAM50448 Allstar/ROADSIDE ATTRACTIONS **WARNING** This Photograph is for editorial use only and is the copyright of ROADSIDE ATTRACTIONS and/or the Photographer assigned by the Film or Production Company & can only be reproduced by publications in conjunction with the promotion of the above Film. A Mandatory Credit To ROADSIDE ATTRACTIONS is required. The Photographer should also be credited when known. No commercial use can be granted without written authority from the Film Company.

À peine dévoilée au milieu de l’été, la bande-annonce du film Stonewall s’est attirée une volée de bois vert de la part de nombreux militants queers et LGBT. Le réalisateur gay Roland Emmerich, important soutien (notamment financier) de la cause aux États-Unis, voulait raconter les fameuses émeutes new-yorkaises de 1969, point de départ du mouvement de libération homosexuel moderne. Problème : si l’on s’en fie à ces 2’23 de teasing, le point de vue adopté est celui d’un jeune minet blanc tout mignon et tout lisse (joué par l’Anglais Jeremy Irvine) tandis que les personnes trans, noires, prostituées, les folles et les lesbiennes, pourtant en première ligne des affrontements avec la police, semblent reléguées au rang de seconds rôles et de faire-valoir. Pour leur défense, le réalisateur et l’acteur principal ont juré leurs grands dieux que Stonewall ne réécrivait pas l’Histoire et qu’il montrait les différent-e-s acteurs et actrices des émeutes dans toute leur diversité. Bref, que la bande-annonce n’était pas fidèle au film… À juger sur pièces, donc, dans quelques mois : Stonewall sortira en salles le 25 septembre aux États-Unis et un peu plus tard en France.

@StoneWall_Movie / www.facebook.com/stonewallmovie

Trackbacks/Pingbacks

  1.  Médias : Nuit gay sur Canal, France Culture et Stonewall - Heteroclite
  2.  Médias : Nuit gay sur Canal, France Culture et Stonewall - Heteroclite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.