Après dix-huit ans à recenser les lieux et les associations LGBT dans le Sud-est de la France et à fournir renseignements et informations, l’association Agayri cesse ses activités.

Logo d'Agayri 2010Fondée en 1998, Agayri a recensé plus de quatre-cent établissements, quatre-vingt-dix associations, les centres de dépistage du sud-est, ainsi que les soirées et lieux de rencontre. Une permanence téléphonique était tenue par ses membres afin d’informer les habitants et touristes sur la vie LGBT locale. En 2008, l’association a fondé une antenne dédiée à la prévention du VIH dans la Drôme, L’inform’LGBT, qui, elle, continue ses activités. Elle a également organisé à plusieurs reprises des soirées et des salons rassemblant associations et commerçants LGBT.

Si l’association a été dissoute, c’est en raison des sollicitations toujours moins nombreuses pendant les permanence. Selon Stéphane Castello, président d’Agayri, les informations sur la vie LGBT étant devenues accessibles facilement sur Internet, l’association n’avait plus lieu d’être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.