120 battements par minute du réalisateur Robin Campillo, ancien membre d’Act Up, a remporté la Queer Palm et le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes.

Le film a beaucoup fait parler de lui (en bien) lors du festival de Cannes : 120 battements par minute du réalisateur Robin Campillo (à qui on doit également le très beau Eastern Boys), c’est l’histoire des premiers temps d’Act Up-Paris, l’association qui a révolutionné la lutte contre le sida en faisant des malades les acteurs de ce combat. En Rhône-Alpes, quatre avant-premières permettront de découvrir cette fresque (adoubée par le cofondateur Didier Lestrade himself, qui sera par ailleurs présent à Saint-Étienne) avant sa sortie nationale le 23 août.

 

Lundi 19 juin à 20h15 au Club, 9 bis rue du Phalanstère-Grenoble / www.vuesdenface.com
Jeudi 22 juin à 20h30 au Lumière Terreaux, 40 rue du Président Édouard Herriot-Lyon 1 / 04.78.27.26.25 / www.cinemas-lumiere.com
Lundi 26 juin à 20h au Comœdia, 13 avenue Berthelot-Lyon 7 / www.cinema-comoedia.com (Complet) – En présence de Robin Campillo
Mardi 27 juin à 20h30 au Méliès, 10 place Jean Jaurès-Saint-Étienne / www.festivalfaceaface.fr – En présence de Robin Campillo de Didier Lestrade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.