Depuis septembre 2016, c’est elle qui signe les «Unes» d’Hétéroclite et qui est donc responsable d’une grande partie de l’identité visuelle de notre magazine. Pour sa première exposition en solo, la photographe lyonnaise Marion Bornaz présente une sélection de ses travaux les plus sensibles et les plus intimes.

Pour l’exposition En mon silence, Marion Bornaz (qui est également membre du collectif Dynastits sous son nom de Dj, Maria Rockmore) convoque des figures féminines autour de thèmes oniriques comme le monde de la nuit ou la psyché.

 

En mon silence, du 9 mars au 6 avril à l’Épicerie Moderne, place René Lescot-Feyzin / www.epiceriemoderne.com (vernissage vendredi 9 mars à 19h)

 

Photo © Marion Bornaz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.