Cette année, les émissions féministes diffusées sur la lyonnaise Radio Canut, Lilith, Martine et les autres et On est pas des cadeaux, fêtent leurs 10 ans d’antenne. La démarche de ces deux collectifs est emblématique de la volonté, qui grandit sur la bande FM et le web, de créer des espaces de discussion et de visibilité. Petit tour d’horizon des féminismes radiophoniques.

Pour les invisibilisé·es des médias, prendre le micro ne signifie pas seulement aborder « les questions de société liées à l’égalité entre les femmes et les hommes » comme l’affirme Un podcast à soi, mais également approfondir la question du genre et réfléchir à la manière d’en parler, notamment en réalisant ces émissions en non-mixité choisie (meufs-gouines-trans chez Lilith, Martine et les autres par exemple). Ce choix permet aux participant·es de se former en autogestion sur tous les aspects (technique, création sonore, interview) et aux auditrices et auditeurs de découvrir des réflexions féministes plus pointues et parfois à contre-courant du discours médiatisé mainstream.

Ainsi, la remise en question des constructions sociales est clairement revendiquée par l’émission grenobloise DégenréE, « l’émission pour déranger ». Elle est souvent associée au désir de croiser les luttes et de dénoncer d’autres formes d’oppressions, comme l’explique également On est pas des cadeaux sur son blog : « Cette émission se veut radicale tant dans notre féminisme que dans nos critiques de cette société capitaliste, raciste et autoritaire.» De ce désir, émergent ainsi des contenus engagés. Sur les questions afro-queers et afro-féministes par exemple, on ne peut passer à côté des émissions de Cases Rebelles, collectif composé de Noir·es africain·es et caribéen·nes se définissant comme « PanAfroRévolutionnaires ». 

 

féminismes radiophoniques - émissions - on est pas des cadeauxÉmissions féministes dans le fond et la forme 

Néanmoins, toutes ces émissions ne se contentent pas de théoriser. Elles défendent concrètement leurs valeurs : en donnant la parole aux personnes concerné·es, en valorisant cette parole ou même en sélectionnant consciencieusement les musiques passées à l’antenne. Les animatrices de l’émission de littérature Dans Tes Oreilles ont particulièrement à cœur de mettre en lumière les mots de l’invitée. Celles-ci ont choisi de tendre exclusivement le micro aux autrices, moins médiatisées que les auteurs, et de mettre en voix leurs textes avec des comédiennes.

De ces nouvelles formes de sororités naissent des expérimentations singulières. Ainsi, l’émission Les menstruelles est construite sous forme de correspondances sonores entre des passionnées de radio éparpillées aux quatre coins de la France. Enfin, pour mettre en lien les féminismes radiophoniques et donner accès aux créations, des réseaux originaux se créent, comme la plateforme Radiorageuses dont le site Internet est une véritable mine d’or pour les oreilles en demande. 

 

À écouter sur Radio Canut 102.2 FM à Lyon :

Lilith Martine et les autres en alternance avec On est pas des cadeaux le vendredi de 17h à 18h

Dans Tes Oreille un lundi sur deux de 23h à 0h 

 

À écouter en ligne :

Un podcast à soi

Cases rebelles

Les menstruelles

Radiorageuses

 

© Lilith, Martine et les Autres

© On est pas des cadeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.