Christian Schiaretti adapte La Voix humaine de Jean Cocteau en deux temps : une pièce en un acte jouée par Sylvia Bergé de la Comédie-Française, suivie d’une tragédie lyrique avec la soprano Véronique Gens et le pianiste Christophe Manien.

La Voix humaine est une oeuvre sur la dépendance, l’aliénation, l’humiliation dans l’amour, mais aussi sur nos propres zones d’ombre : la mauvaise foi, la peur, les tentatives de fuite.

Du 16 au 19 octobre 2018 au Théâtre National Populaire à Villeurbanne (69)

Crédits photo : Danielle Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.