Parmi la récente floraison de podcasts féministes (Élise Bonnard en parlait dans ces colonnes en octobre), il en est un qui se distingue en s’intéressant, non pas aux femmes, mais à l’autre versant de la domination, le bien nommé « Les couilles sur la table ».

 

Produit par la plateforme Binge Audio (à qui on doit également, sur un autre sujet, l’excellent podcast Kiffe ta race, animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly), Les Couilles sur la table explore ainsi, sous la houlette de la journaliste Victoire Tuaillon, les mystères de la masculinité. Mais pas pour s’apitoyer, comme le font les masculinistes, sur le sort des pauvres hommes qui auraient perdu leur précieuse liberté d’importuner : le premier épisode du podcast, en septembre 2017, s’attaquait justement au fameux mythe de l’éternelle “crise de la masculinité”.

Depuis lors, un jeudi sur deux, Les Couilles sur la table tente de répondre à toutes ces angoissantes questions : peut-on être un homme sans être un sale con ? Ou, pour le dire autrement, dans quelle mesure peut-on (ou veut-on réellement) renoncer aux privilèges que nous confère la masculinité dans un monde patriarcal ? Les hommes féministes (également appelés “pro-fem”) sont-ils une espèce hélas trop rare ou un mythe inventé pour se faire bien voir et endormir la vigilance des femmes ? Une masculinité non-toxique et égalitaire est-elle possible dans une société fondée sur l’assujettissement des femmes ? Au fil des épisodes (une trentaine à ce jour), il est question d’hommes noirs, d’hommes trans, d’éducation, de sexe, de viol, de sport, de porno, de prostitution, de contraception masculine… Avec une belle diversité de sujets et de profils évoqués, et dans la lignée d’autres travaux (par exemple ceux du chercheur lyonnais Léo Thiers-Vidal ou de John Stoltenberg, auteur de Refuser d’être un homme : pour en finir avec la virilité), Les Couilles sur la table invite ainsi chaque homme à une introspection critique salutaire et à une réflexion sur la façon dont la pensée féministe peut le rendre meilleur.

Écouter le podcast : les couilles sur la table

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.