Le duo improbable composé par Eustache McQueer (aka Joël Defrance) et Virilio (aka Laurent Dratler) sort son très attendu deuxième album, Lake Pearl, sur le label lyonnais Jarring Effects.

Deux ans après la sortie de leur LP Schatzi Stasi, ils proposent aujourd’hui 10 titres inspirés par une agression homophobe dont a été victime Joël au Parc de la Perle du Lac à Genèvelieu de drague gay sur les rives du Léman. Si la révolte est à la genèse de cet opus, Eustache McQueer tente de dépasser la colère et propose une ode à la subversion et à la liberté. La voix androgyne de Defrance, soutenue par les beats électro de Dratler, offre une large fresque des explorations sensuelles et sexuelles des communautés queers, aux résonances eighties. Il suffit pour s’en convaincre de voir le clip de Ballroom, tourné au Lavoir public de Lyon. Dans la moiteur d’une discothèque, les corps suintent par tous les pores, la sueur perle sur les chairs offertes et sur le cuir, les stéréotypes de genre se confondent et disparaissent pour laisser place à une bacchanale qui se joue des codes de l’hétéronormativité et à un hommage au voguing. Le morceau Froz Toes évoque quant à lui le mythique sex-club parisien Le Dépôt. Si la sonorité des arrangements rappelle les Chemical Brothers époque Surrender, la voix à bout de souffle, qui suggère l’impatience et l’excitation, a quelque chose de Jane Birkin. Un mélange étonnant qui est sans aucun doute la marque de fabrique d’Eustache McQueer, duo qui célèbre le mariage de la carpe et du lapin comme un pied de nez aux couples trop bien assortis.  Enfin, on prêtera une oreille attentive aux nappes envoûtantes de Queen Size, qui offre un featuring à Erzatz, l’avatar artistique de l’ingénieure son Céline Frezza, également directrice artistique de Galant Records. Et perle sur le gâteau d’huitres, il existe un remix par Calling Marian de ce track au potentiel tubesque dont on ne saurait se priver. 

Lake Pearl d’Eustache McQueer (Jarring Effects). Sortie le 4 octobre. 

Écoute publique le 8 octobre chez Baston, 40 rue de la Quarantaine-Lyon 5
Release party le 20 novembre au Ninkasi Gerland, 267 rue Marcel Mérieux-Lyon 7 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.