Ce spectacle qui mêle danse, arts plastiques, théâtre et cinéma anthropologique est à l’image de l’univers de Phia Ménard : protéiforme. Dans Saison sèche, les femmes défient le pouvoir patriarcal en apportant de nouveaux gestes et rituels politiques.

Dans ce spectacle présenté à l’occasion de l’édition 2018 du festival d’Avignon, Phia Ménard offre une chorégraphie à sept personnages féminins qui se débattent contre les normes et les impératifs de genre qui leur sont assignés. 

Le 1er avril à l’Espace Malraux, 67 Place Président Mitterand-Chambéry / www.malrauxchambery.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.