Afin de lutter contre l’isolement du confinement, Olivier Rey, acteur, metteur en scène et directeur du Lavoir public, a réuni une poignée de camarades autour de Confinage TV, un projet de télévision à l’ancienne avec les moyens technologiques d’aujourd’hui.

Le projet de Confinage TV est né de la passion que voue Olivier Rey, directeur du Lavoir public de Lyon, à cette activité délicieusement désuète que constitue le loto bingo. Depuis plusieurs années, souvent épaulé de la DJ Mademoiselle Charby, il propose en effet des après-midis dévolus à ce jeu qui consiste à être le ou la premier·ère à remplir des lignes (quine) ou des cartons entiers au fur et à mesure que sont tirées au sort des boules numérotées, dans le but de remporter des lots. Samedi dernier, confinement oblige, Olivier Rey propose une version de ce loto en Facebook Live. Néanmoins, en termes d’interactions, le dispositif montre ses limites et sur les conseils de l’agence de communication Genaro Studios, le directeur du Lavoir et ses acolytes mettent sur pied Confinage TV.

Utilisant la technologie de la plateforme Zoom, qui offre des solutions de visioconférences avancées, ce petit groupe, pour la plupart issu du théâtre et contraint à suspendre ses activités pour cause de lutte contre la propagation du Covid-19, décide de revisiter une version old school de la télévision française, en direct et en public, depuis chez soi, jusqu’à la fin du confinement.

 

C’est au programme

Ainsi, une première grille de programmes, allant du mercredi au samedi a été mise sur pied. Pour la période du 25 au 28 mars, les « ordispectateurs et ordispectatrices » sont donc inivité·es à suivre Des Piffres et des êtres, librement inspiré des Chiffres et des Lettres, à 19h mercredi avec dans le rôle de Patrice Laffont, Olivier Rey, accompagné d’Igor de la Cuesta pour l’épreuve du Mot le plus long et de Mademoiselle Charby pour celle du Compte est bon.

Jeudi 26 mars, de 11hà 12h, Confinage TV propose Cuisine et confinements, programme culinaire présenté par Guillaume Wohlbang, chroniqueur musical que les lectrices et lecteurs d’Hétéroclite connaissent bien mais également co-fondateur de la jeune entreprise lyonnaise de traiteur-catering Les Dames de la cantine. Cette Maïté à moustaches locale, formée à l’Institut Paul Bocuse, réalisera pour l’occasion une recette de fonds de placards, dans une démarche anti-gaspillage.

Confinage TV

La soirée du vendredi sera quant à elle consacrée au débat populaire avec Droit de défonce, inspiré du célèbre Droit de réponse. De 22h à 1h du matin, Olivier Rey, dans une ambiance oscillant entre « le café du commerce et l’agora grecque », animera un débat où les micros de toutes et tous les internautes connecté·es seront ouverts, augurant d’un joyeux chaos numérique.

Enfin samedi 28 mars, la chaîne diffusera non pas un mais deux programmes. À 15h, le loto bingo sera renommé Le Grand tirage du Coro. Et à 21h, Le Plus Petit Cabaret du monde, sans Patrick Sébastien mais avec Christian Gilbert, ouvrira son antenne à des artistes confiné·es qui proposeront de petites créations en direct de chez elles et de chez eux.

Celles et ceux qui le souhaitent peuvent s’inscrire aux événements Facebook correspondant aux émissions et recevront, quinze minutes avant le début de la retransmission,  un code leur permettant de se connecter via l’application Zoom. Comme le souligne Olivier Rey, Confinage TV a pour but de rompre la solitude engendrée par le confinement et de réinventer de nouvelles manières de créer du lien. Ainsi, chaque ordispectatrice et ordispectateur pourra, au gré d’un carroussel au dessus de l’écran central, apparaître à l’image. Chacun·e est donc invité·e à prendre part à la fantaisie et à l’esprit de bienveillance qui sous-tend ce projet éphémère.

Tous les programmes sur la page Facebook de Confinage TV.

Téléchargement de l’application Zoom indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.