La playlist astrologique prend de l’ampleur et devient cette saison l’astro-culture, un agenda culturel basé sur votre signe zodiacal.

Pour honorer la saison du signe le plus dark du zodiaque, on va voir l’expo rétrospective de Marina Abramovic au MAC de Lyon, on se jette sur le recueil de poésie Je serai le feu (on n’aime pas le tiède en saison du Scorpion) et on erre volontairement au festival de courts-métrages chelous Mutoscope.

 

Scorpion Marina AbramovicL’expo

Dans la catégorie des artistes qui dérangent, je nomme Marina Abramovic. Ses performances radicales et poignantes, qui remuent les tripes et explorent l’âme humaine, sont so Scorpio. Le MAC de Lyon lui rend hommage à travers une rétrospective de ses performances avec Ulay : ils ont vécu et créé ensemble pendant douze ans. Aujourd’hui le musée possède toute l’œuvre commune (en vidéo) des artistes, notamment The Lovers – the great Wall Walk : la performance bouleversante qui consacra leur séparation. À voir jusqu’au 2 janvier.

 

Le livre

Dans la série exploration de l’âme et des tripes, la poésie n’a pas son pareil. Et quand on exhume des poèmes de femmes (vous connaissez beaucoup de poètes féminines, vous ?), certaines traduites pour la première fois en français, on jubile (enfin sous notre poker face car c’est la saison du Scorpion). Je serai le feu de Diglee aux éditions La Ville brûle est un recueil de poèmes sélectionnés et illustrés par elle-même. Se passionner pour un art nébuleux c’est la meilleure façon de célébrer la saison !

 

Le festival

Le Scorpion est gouverné par Pluton, divinité des mondes souterrains, donc dans la rubrique art ténébreux on trouve aussi Mutoscope aka le festival des courts-métrages mutants. Proposé par l’équipe du festival Hallucinations Collectives, la programmation réunit des courts étranges, surprenants, dérangeants, flippants, euphorisants, marquants, audacieux, que ce soit dans la forme, l’histoire, l’atmosphère ou le message : en un mot des œuvres qui remuent. À voir au Comoedia à Lyon du 12 au 14 novembre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.