Le Théâtre de la Renaissance présente sa saison 2015-16

Entre ciel et mer, théâtre et musique, France et étranger, le Théâtre de la Renaissance nous promet une saison 2015-2016 pleine de surprises et de nouveautés qui raviront petits et grands.

Faire se croiser Shakespeare et les Pink Floyd, Anna Mouglalis et Jules Verne, ou encore Debussy et Les Misérables, tel est le pari que s’est lancé le Théâtre de la Renaissance pour sa saison 2015-2016. Constituée d’un tiers d’œuvres théâtrales et de deux tiers de spectacles musicaux, à travers une trentaine de spectacles, cette nouvelle programmation se veut très ouverte géographiquement. La moitié des artistes invités, parmi lesquels des nouveaux venus, viennent en effet d’Espagne, du Danemark, du Canada, de Hollande, de Belgique ou de Pologne. Le directeur du Théâtre de la Renaissance Gérard Lecointe et son équipe misent également sur la continuité et même le développement de partenariats avec le CNSMD, le théâtre de la Croix-Rousse, la Maison de la Danse et le Festival Sens Interdits.

joue à tom waits vendredi 29 janvier 2016 au Théâtre de la renaissance

C’est dans la mer que débutera donc cette prochaine saison, avec le chef d’œuvre de Jules Verne, Vingt mille Lieues sous les Mers (du 8 au 10 octobre), dans une adaptation musicale centrée sur le charismatique, puissant et mystérieux capitaine Nemo. Pour s’achever dans l’espace, qui nous révèlera La Face cachée de la Lune (du 18 au 20 mai), en référence à l’album The Dark Side of the Moon des Pink Floyd. La compagnie Inouïe nous propose de recréer le concert mythique de ce disque qui marque un tournant majeur dans l’histoire du rock mais qui, à l’époque, ne pouvait être interprété en live pour des raisons techniques. Quarante ans après sa sortie, Thierry Balasse nous permet alors de (re)découvrir en direct l’album, sur instruments d’époque, une performance scénique encore jamais réalisée. Entre temps, quelques grands classiques de la littérature seront remis au goût du jour, notamment le monument de Victor Hugo (Les Misérables, du 13 au 15 novembre, théâtre du Kronope) dans une version très expressive, fondée sur l’art du masque et l’engagement du corps. Une adaptation visant l’essentiel sans jamais perdre la vigueur du récit, et interprétée par six comédiens pour plus d’une soixantaine de personnages. Vous pourrez également applaudir la création de Chloé Bégou qui vous emmènera sur les chemins escarpés de l’imagination avec Le Sentiment d’une Montagne (du 13 au 16 janvier). Une mise en scène proposée à la fois au Théâtre de la Renaissance et à celui de la Croix-Rousse, dans une volonté de croiser les différents publics. Les enfants trouveront aussi leur bonheur dans plusieurs spectacles : les plus petits (dès 2 ans) pourront embarquer dans un voyage sonore au milieu de carrés de couleur avec Carrés Sons (5 et 6 février). Toujours dans le registre musical, les jeunes spectateurs auront la possibilité de choisir Entre Chou et Loup (11 et 12 décembre) et ses folles histoires, rythmées par les notes de violon et de flûte des deux musiciennes. Enfin, petits ET grands seront les bienvenus sur l’île imaginaire de Peter Pan les 11 et 12 mars, afin de rêver d’un monde où l’on ne dit jamais “jamais”, dans une mise en scène loin de l’imagerie Disney mais où la poudre de fée nous fait nous envoler toujours aussi haut…

Théâtre de la Renaissance, 7 rue Orsel – Oullins / 04.72.39.74.91 / www.theatrelarenaissance.com
Photo 1 : Malentendus, du 9 au 12 février 2016
Photo 2 : Joue à Tom Waits, vendredi 29 janvier 2016

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Magazine made for you.

NOUS SUIVRE