Malta Tourism
20 ans

Toujours 20 ans : Nuits Sonores

Avec 170 artistes venu·es de 26 pays différents, difficile de s’y retrouver dans la vaste et éclectique programmation de l’édition 2023 des Nuits Sonores… On a écouté, fouillé, trié et comparé pour vous fournir un programme jour par jour selon que votre cœur balance plutôt pour des beats entêtants, des envolées aériennes ou une exploration des genres électroniques. Pour ses 20 ans, Inutile de préciser que les artistes queers sont largement représentés. Proposition d’itinéraire.

Mercredi 17 mai

Dès 18h, direction la Salle 1930 pour retrouver deux piliers de la techno internationale : l’Ukrainienne Nastia et l’habitué des Nuits Sonores, le Floridien Maceo Plex. Dans des styles similaires mais singuliers, les deux artistes sont les piliers d’une techno internationale en continuelle ébullition. Moins connu mais non moins entraînant, Dame Area se produira ensuite sur l’Esplanade. Le duo italo-espagnol navigue entre mélodies synthétiques, beats profonds et propose un set atypique. La nuit venue, on retrouvera l’incontournable Caterina Barbieri et le trio Moderat qu’on ne présente plus et qui avait fait très forte impression aux Nuits de Fourvière l’année dernière.

Jeudi 18 mai

Pour ce deuxième jour, l’hyperpop sera à l’honneur. Ce mouvement vendu comme le futur du rap, au son électro-dance ambiance années 2000 sera représenté par la chanteuse Eloi, le phénomène winnterzuko et l’intriguant Realo qui retourneront le Sucre et la Salle 1930. Côté queer, deux noms à retenir pour le jeudi : LSDXOXO et Kirara. Le premier, originaire de Philadelphie, navigue entre culture ballroom et show drag sur fond de techno saccadée tandis que la seconde, déjà passée par le Sucre, est connue pour ses shows travaillés et galactiques. Pour la Nuit, que du beau monde puisque Jennifer Cardini nous fera l’honneur de sa présence pendant que les collectifs Plusbellelanuit et House of Briantz s’associeront pour un show queer avec en guest-star la DJ HAAï (qui a sorti un des meilleurs albums de l’année dernière).

Vendredi 19 mai

Après que CC:DISCO!, DJ et patronne de label, a chauffé la Salle 1930, on retrouvera le collectif Camion Bazar. Ils portent bien leur nom : ces joyeux lurons mixent ce qui leur chante, de la funk au disco en passant par la house. Pour continuer la soirée, l’intrigante chanteuse argentine Sassyggirl viendra enflammer l’Esplanade, juste avant le passage de la talentueuse Paula Tape pour un set qui s’annonce déjà iconique. Plus tard dans la nuit, Anetha fera trembler les Usines Fagor avec son groove dantesque.

Samedi 20 mai

En cet avant-dernier jour de festival, il ne faudra absolument pas louper Avalon Emerson et Ellen Allien. Programmées l’une après l’autre dans la Salle 1930, les DJs californienne et berlinoise sont les fers de lance d’une techno féministe et visionnaire, tant sur la forme que sur le fond. Pour compléter cette programmation féminine, Marina Trench et Barbara Boeing seront en B2B avant que l’irremplaçable The Blessed Madonna continue de secouer le dancefloor.

Outre cette programmation musicale foisonnante, le festival propose des podcasts, un espace archives, des tables rondes sur le sens politique de la fête et le déclin de la presse musicale, des open-airs, un espace enfant… De quoi fêter dignement les 20 ans de Nuits Sonores !

Du 17 au 21 mai dans Lyon.

Toute la programmation est à retrouver ici.

© Brice Robert

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.