le cas dora anne de boissy dans Bienvenue dans le nouveau siècle doktor freud sabina berman guy naigeon compagnie les trois huit credit Maëlle Baylion

Avec Bienvenue dans le nouveau siècle Doktor Freud, une pièce de la Mexicaine Sabina Berman sur le « cas Dora », le NTh8 prouve une nouvelle fois son attachement aux écritures latino-américaines et aux problématiques féministes.

 

Sous l’impulsion de la compagnie des Trois-Huit en général, et de Sylvie Mongin-Algan et Anne de Boissy en particulier, le Nouveau Théâtre du Huitième (NTh8) n’a de cesse, saison après saison, d’utiliser le théâtre pour penser le féminisme. On se souvient notamment de la mise en scène, en 2013, d’Une chambre à soi de Virginia Woolf ou plus récemment du débat Femmes de théâtre, politique et féminisme organisé dans le cadre de la Quinzaine de l’égalité femmes-hommes 2015. C’est cette même ambition qui anime Bienvenue dans le nouveau siècle Doktor Freud, pièce de la Mexicaine Sabina Berman d’après «le cas Dora» décrit par Sigmund Freud dans le recueil Cinq psychanalyses et mise en scène par Guy Naigeon (un des comédiens et metteurs en scène à l’origine de Monstres d’or et de sang, projet artistique ayant pour but de créer des passerelles entre Europe et Amérique latine). En 1905, Freud publie en effet, sous le titre Fragment d’une analyse d’hystérie, le récit de la cure suivie par «Dora», de son vrai nom Ida Bauer, fille d’un riche industriel viennois, et lui confère un rôle essentiel pour démontrer la nature psycho-sexuelle de la pathologie qu’il appelle alors «petite hystérie».

Dora la féministe ?

Pour Sabina Berman cependant, «le cas Dora» est emblématique des erreurs de Freud sur la sexualité féminine. Psychologue et dramaturge, cette auteure mexicaine s’inscrit d’ailleurs dans la lignée de l’universitaire française Hélène Cixous qui, en 1976, signait une pièce intitulée Portrait de Dora narrant déjà l’histoire de cette patiente de Freud. Il apparaît en effet que la jeune Ida Bauer, âgée de seize ans quand elle est contrainte par son père à consulter Freud, est davantage victime des carcans de la bourgeoisie viennoise que d’une quelconque pathologie. Non seulement personne ne veut croire aux accusations qu’elle porte contre K., un ami de la famille qui lui a fait des avances et qu’elle a fini par gifler, mais son père refuse de couper les ponts avec le couple K., étant lui-même l’amant de Mme K. La jeune adolescente, étouffée par la bienséance qui exige d’elle le silence, fait néanmoins montre d’une certaine force de caractère, puisqu’elle met fin à sa cure au bout de trois mois seulement. En replaçant les raisonnements et les déductions de Freud dans leur contexte social et historique, Sabina Berman met en lumière la grille de lecture du père de la psychanalyse et offre un outil de réflexion qui permet de mettre en perspective ses conclusions. «Dora» perd alors son statut d’objet d’étude pour devenir Ida, véritable sujet en révolte contre les clichés de son temps.

Bienvenue dans le nouveau siècle Doktor Freud, du 10 au 13 décembre au Nouveau Théâtre du 8ème, rue du Commandant Pegout-Lyon 8 / 04.78.78.33.30 / www.nth8.com

Photos © Maëlle Baylion

Trackbacks/Pingbacks

  1.  Bobine : Jonathan Peronny, comédien et metteur en scène - Heteroclite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.