C’est la Grand Finale, l’apocalypse. Le monde est déchiré par des affrontements violents, que Hofesh Shechter a matérialisé par des murs qui traversent la scène. La mort rôde, on la retrouve dans des danses macabres effectuées par des corps mi-humains, mi-fantômes.

Dans sa nouvelle création Grand Finale, Hofesh Shechter joue jusqu’avec la musique, oscillant entre rock, trans, électro… Le chorégraphe britannique d’origine israélienne ne laisse rien au hasard et les dix danseurs et danseuses comme les six musicien·ne·s semblent possédé·e·s d’une rage menaçante, tout en produisant une œuvre toute en élégance.

Du 9 au 11 janvier 2019 à la Comédie de Clermont-Ferrand (63)

Du 15 au 19 janvier 2019 à la Maison de la Danse (69)

Crédits photo : Rahi Rezvani

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.