La presse papier en crise ? Oui, mais cela n’empêche pas des audacieu·ses de faire (re)paraître des titres. Un point sur les dernières sorties avec Flush, Elska et Têtu.

 

Tirer la chasse 

À l’heure où la presse rencontre quelques difficultés économiques, certain·es n’hésitent pas à réaffirmer leur foi dans le papier. C’est notamment le cas de la Lyonnaise Aude Lalo, qui avec son associée Aurore Voeltzel, vient de lancer le magazine Flush. Et il ne faut pas manquer d’audace pour proposer ce trimestriel dont le sujet principal tourne autour des … toilettes. Ainsi, on trouve dans ce premier numéro un papier sur les origines des toilettes à la turque, un article sur la guerre aux pipis sauvages en ville (expression de la mainmise du patriarcat sur l’espace public) ou encore un dossier sur les conditions sanitaires des migrant·es. Passer la société à la moulinette du petit coin, une riche idée. 

En kiosques et sur flushmag.fr 


Tirer le portrait 
 

Le magazine gay international Elska, qui met en avant dans chacun de ses numéros l’intimité de boys next door d’une grande ville, a posé son appareil photo à Lyon pour sa première édition consacrée à la France. L’occasion de découvrir 13 garçons du coin, en récits et en photos, dans une démarche body positive qui n’est malheureusement pas si répandue dans la presse gay.  

elskamagazine.com 


Tirer les leçons
 

L’historique magazine LGBT français Têtu renaît à nouveau de ces cendres et retrouve le chemin des kiosques, grâce notamment à une campagne de crowdfunding qui a remporté un vif succès. La preuve que le public reste attaché à ce titre de presse dont la précédente version papier avait néanmoins eu du mal à trouver son lectorat. Espérons que la nouvelle équipe, menée par Romain Burrel, directeur de la rédaction, saura éviter les principaux écueils qui ont entraîné la chute des versions précédentes : un contenu trop centré sur les hommes gays et pas assez tourné vers la communauté LGBT dans son ensemble et des propositions parfois coupées des réalités économiques du lectorat.  

En kiosques et sur tetu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.