L’artiste plasticienne Stéphanie Argentier, membre du collectif féministe Dynastits, sème ici et là fragments de corps et de visages en papier mâché, céramique et collage. Hétéroclite et Dragones lui ont confié le projet de décorer leur char pour la Marche des Fiertés.  

stephanie argentierPour la Marche des Fiertés de Lyon, Hétéroclite et Dragones, collectif de drags lyonnais, défileront le 15 juin sur un char monumental habillé par Stéphanie Argentier. Depuis quelques années, l’artiste visuelle sème bouches, langues, mains, yeux ou vulves en papier mâché, céramique ou tissu. Cette obsession artistique du corps résonne de manière évidente avec la démarche du collectif des drags. Les œuvres pop et colorées de Stéphanie Argentier questionnent également l’idée du territoire : le corps est fièrement exposé dans l’espace urbain, les parties intimes et sensibles sont mises sur le devant de la scène. Il s’agit de leur redonner de la puissance et une place choisie. Alors quoi de plus jouissif que le faire sur un char de 13 mètres ! 

« Les chars de la Marche des fiertés sont plutôt liés à la musique. Mais la tradition des chars est, à l’origine, très plastique quand on pense aux carnavals. C’est ce qui manquait. J’avais envie de faire une vraie proposition visuelle. Et puis, dans mon travail il s’agit aussi de mise en scène, de happening, alors ça colle bien avec Dragones, qui sont dans la performance. Je pense qu’il faut connecter les formes d’expressions. J’aime bien les sculptures pénétrables ou expérientielles, avec lesquelles les spectateurs interagissent. Ça permet une désacralisation de l’œuvre, on peut entrer, toucher. D’ailleurs, je ne vis pas le drame de la non pérennité des œuvres. Mes installations sont temporaires car j’utilise le papier mâché. Ce médium est souvent dévalorisé en art. Pourtant, je le trouve super : tu peux faire des choses grandioses en peu de temps. J’aime le rendu bosselé, irrégulier du papier mâché et son côté éphémère. Il y a quelque chose de poétique et de charmant à cette impermanence. Je ne veux pas dévoiler les secrets du char avant le 15 juin. Mais je peux dire une chose : ce sera sulfureux, sexy et on risque de nous remarquer ! »  

Stéphanie Argentier habillera le char d’Hétéroclite et des Dragones, le 15 juin lors de la Marche des fiertés  / www.stephanieargentier.com 

stephanie argentier 22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.