Christian Schiaretti, directeur sur le départ du TNP, propose un dyptique autour du mythe de Phèdre en avec la mise en scène des pièces de Racine et de Garnier.

Ainsi, du 6 au 17 novembre, il monte Hippolyte de Robert Garnier, pièce du XVIe siècle qui s’attache à montrer le massacre de l’innocence représentée par le fils de Thésée en proie aux avances de sa belle-mère. Du 19 au 30 novembre, il monte Phèdre de Racine, chef d’œuvre du théâtre classique français qui reprend le même argument mais qui parvient à faire passer Phèdre pour la victime de sa propre passion amoureuse. Le 24 novembre et le 1er décembre, les deux pièces seront jouées en intégrale.

Du 6 novembre au 1er décembre, 8 place du Dr Lazare-Villeurbanne / www.tnp-villeurbanne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.