François Chaignaud, que l’on connaît pour ses collaborations avec Cecilia Bengolea ou bien Nino Laisné, revient cette fois avec Geoffroy Jourdain pour Tumulus. Aux côtés du chef d’orchestre, il ne perd pas son goût pour le mélange, infusant son œuvre de danses, chants et costumes traversant les époques et les continents. Dans cette union de la voix et des gestes, les interprètes inaugurent la résistance corporelle face au trépas que symbolise le tumulus.

Du 2 au 4 mai 2022 au Bonlieu, 1 rue Jean Jaurès-Annecy.

© Smith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.